Campagne de vaccination contre la COVID-19 à Mayotte

Communiqué de presse

// DEMENTI

Pour répondre aux pseudo-informations qui circulent sur les réseaux sociaux et qui ont été relayées par certains médias ce matin.

L’ARS tient à souligner 2 points :

  • Le super congélateur – 80°C a bien été réceptionné à Mayotte le 25 janvier dernier, avec les premières doses de vaccins. Avant de pouvoir y mettre les flacons, il a dû être installé, puis qualifié par un technicien expert. Les premiers vaccins n’ont pour cette raison pas pu y être stockés. Ce qui nous a obligés à les consommer dans les 5 jours après décongélation.

Depuis, le frigo a été qualifié et fonctionne parfaitement. Toute nouvelle livraison de vaccins est désormais stockée dans le congélateur avec 6 mois de conservation.

  • Concernant les aiguilles fournies, elles sont aux normes et adaptées aux seringues utilisées pour l’injection du vaccin. Pour rappel, l'injection se fait par voie intramusculaire dans le muscle deltoïde (celui de l'épaule). Elle est indolore.

Cette semaine, la campagne de vaccination se poursuit sur l’ensemble du département. Conformément aux recommandations de la Haute autorité de santé, la montée en puissance de la vaccination sur le territoire s’opère par étapes progressives pour assurer que la protection qu’offre la vaccination profite en priorité aux personnes qui en ont le plus besoin. 

Sont concernées par la vaccination cette semaine :

- toutes les personnes de Mayotte de + de 65 ans (avec ou sans comorbidités) ;

- les personnes « à haut risque » sans limite liée à l’âge (cf liste des pathologies) ;

- les personnes au contact des publics fragiles et vulnérables de + de 50 ans ;

- les professionnels de l'Education Nationale de + de 50 ans (enseignants ou non enseignants), qui y sont progressivement invités par le Rectorat ;

- les professionnels de santé libéraux et hospitaliers de + de 50 ans et/ou atteints de comorbidités, qui n’ont pu se faire vacciner la semaine dernière.