CP Covid-19 : Protéger Mayotte en freinant la vague épidémique

Communiqué de presse

Compte tenu du niveau de circulation du virus, de la capacité hospitalière et de la couverture
vaccinale de la population, ainsi que de l'émergence du variant omicron, le Gouvernement a déclaré l’état d’urgence sanitaire pour Mayotte à compter du 6 janvier 2022.

Le niveau de contamination s’est envolé dans le département. Le taux d’incidence est de 1 213,4 pour 100 000 habitants contre 166/100 000 la semaine précédente. Le taux de positivité est passé à 33,1 % contre 7,6 % la semaine précédente. Le passage en état d’urgence sanitaire habilite le préfet de Mayotte à prendre de nouvelles mesures pour freiner la propagation de l’épidémie.

Ainsi, le préfet prend les mesures suivantes, qui entreront en vigueur à compter du dimanche 9 janvier 2022 à 0h00 :

  • Couvre-feu de 20 heures à 5 heures avec dérogation pour la livraison à domicile et pour l’accès aux restaurants sous passe sanitaire jusqu’à 22 heures ;
  • Mise en place de jauge dans les commerces (50 % de leur capacité et 4m2 par personne) ;
  • Interdiction de fréquentation des îlots ;
  • Mise en place d’une jauge pour les sorties en mer (50 % de la capacité du bateau) ;
  • Interdiction des activités de prestation à domicile de traiteurs, de location de chapiteaux, tentes ou barnums à particuliers, d’animateurs de soirée à domicile, ainsi que le transport de matériel de sonorisation.

La rentrée scolaire À l’approche de la rentrée scolaire, la limitation du brassage d’un nombre important d’élèves est nécessaire. De ce fait, à l’initiative du recteur de Mayotte, une application du niveau 3 renforcé sera mise en place dans les lycées permettant l’hybridation selon le contexte local. Les élèves de la classe de seconde et première auront cours en présentiel 1 jour sur 2. Un dispositif spécifique sera mis en place pour limiter le brassage dans la restauration scolaire