CP :Vaccination contre la Covid-19 : Ouverture de la campagne à tous les enfants de 5 – 11 ans.

Communiqué de presse

Dans un contexte de dégradation de la situation épidémique dans le monde et d’émergence du variant Omicron, la protection des enfants face au Covid-19 apparaît essentielle.

Tout le monde peut attraper le coronavirus, même les enfants. Certains peuvent développer une forme grave, notamment s’ils sont déjà fragiles (maladie grave, obésité..). Par ailleurs, ils peuvent aussi développer des formes de « Covid long ». Ils ressentent alors des symptômes du Covid pendant plusieurs mois : fatigue, essoufflements, toux, perte de l’odorat et du goût, douleurs dans la poitrine. 80% des formes graves de Covid-19 affectant les enfants se retrouvent chez des enfants sans comorbidité, il y a donc tout intérêt à les protéger.  
 
La vaccination réduit considérablement les risques d’attraper le virus et limite la circulation du virus notamment en milieu scolaire. Le risque de fermetures de classes qui engendrent notamment des retards d’apprentissage et dégradent la santé psychique des enfants est donc amoindri. Etre vaccinés permet également aux enfants de protéger leurs proches vulnérables.  

Le vaccin administré aux enfants est la forme pédiatrique du vaccin Pfizer-BioNTech, qui est trois fois moins dosée que la forme adulte du vaccin. La Haute autorité de santé a analysé les effets indésirables connus aux Etats-Unis qui ont déjà vacciné 7 millions d'enfants avec une dose et 2 millions avec deux doses. Dans le monde, 10 millions de 511 ans sont déjà vaccinés contre le Covid-19. Dans l’histoire, parmi tous les vaccins qui existent et sont utilisés, quand il y a eu des effets indésirables, ils sont toujours apparus peu de temps après l’injection. Nous disposons d’un recul de près d’un an sur les vaccins contre le Covid. Depuis que la vaccination contre le Covid-19 a commencé, ce sont plus de 5 milliards de doses de vaccins qui ont été administrées dans le monde, dans un contexte de surveillance internationale renforcée.  La vaccination des enfants présente des bénéfices qui sont très largement supérieurs aux risques. Les effets indésirables les plus fréquents sont similaires à ceux observés chez les adultes : douleur à l’endroit de la piqûre, maux de têtes, fatigue, fièvre et frissons…  
 
Tous les enfants de 5 à 11 ans peuvent dès aujourd’hui se faire vacciner dans les centres suivants : Koungou, M’tsamboro, Kani Bé, Collège de M’Gombani.

Les enfants doivent obligatoirement être accompagnés d’un parent. Ils suivront une consultation pré-vaccinale systématique, réalisée par un médecin. A cette occasion, le médecin s’assurera de l’absence de contre-indication et répondra également aux interrogations de l’enfant et de ses parents. Les 5-11 ans devront recevoir deux doses de vaccin espacées 21 jours d'écart.