La semaine du dépistage du VIH et des ISTs revient pour sa 4ème édition !

Communiqué de presse

Le VIH/Sida est l’une des maladies sexuellement transmissibles les plus connues du grand public. Néanmoins, d’autres infections, transmises aussi par rapport sexuel, sont de plus en plus fréquentes à Mayotte : la syphilis, la gonococcie (communément appelée « chaude pisse »), l’herpès génital, l’hépatite B, les infections par les chlamydias ou le papillomavirus.

Les IST peuvent se transmettre lors de rapports sexuels non protégés par un préservatif. 422 personnes vivant avec le VIH sont actuellement suivies au Centre Hospitalier de Mayotte dont 62 personnes ont découvert leur séropositivité cette année. Les femmes représentent la majorité des personnes testées positives au VIH car elles sont davantage dépistées que les hommes, notamment au moment de la grossesse. Mais le VIH n’est pas la seule IST qui circule sur le territoire. Selon l’enquête Unono Wa Maore, le taux d’infection par l’Hépatite B est 10 fois plus élevé à Mayotte qu’en métropole, et l’infection par les chlamydias touche une personne sur dix à Mayotte contre 1 personne sur 100 en métropole.

Tout le monde peut être porteur d’une IST sans s’en rendre compte ; il n’y a pas toujours de symptômes ou de signes extérieurs visibles. Pour se protéger et protéger son partenaire, le dépistage est le seul moyen efficace pour savoir si on est infecté.e par le VIH/Sida ou par une autre IST. En cas d’infection, il permet une prise en charge thérapeutique rapide et efficace, et aussi d’éviter de transmettre l’infection à d’autres partenaires.

 

Quand se faire dépister ?

  • A tout moment pour se rassurer et connaitre son statut
  • Après chaque prise de risque, c'est-à-dire après un rapport sexuel sans préservatif, avec un partenaire dont on ne connait pas le statut
  • Quand on a une relation stable et régulière avec le/la même partenaire et qu'on ne veut plus mettre de préservatif. Les deux partenaires réalisent alors un dépistage.
  • Où se faire dépister : des lieux de dépistages gratuits et ouverts à tous toute l’année
  • Au CEGIDD (centre gratuit d’information de dépistage et de diagnostic) du CHM à Mamoudzou (pour un dépistage complet de toutes les IST)
  •  Auprès de l’association Narike M’Sada et dans les pharmacies (pour un dépistage rapide du VIH, Hépatite B et Hépatite C)
  • Auprès de tous les médecins et sages-femmes lors d’une consultation médicale (CHM, centres de référence, PMI, cabinet libéral, maternités…)
  • Un dispositif itinérant de sensibilisation et de dépistage du VIH-Sida, Hépatite B, Hépatite C et Papillomavirus sera disponible dans plusieurs communes de l’île 
  •  Actions de sensibilisation, dépistage ou encore tournoi de foot, plusieurs actions seront organisées dès aujourd’hui sur le territoire : découvrez le programme