Moustiques & maladies à Mayotte

Article
Visuel
Communiqué de presse
A Mayotte, les moustiques peuvent transmettre des maladies graves : le chikungunya, la dengue et le paludisme. L’ensemble de la population est également concerné par la lutte anti vectorielle : près de 80% des sites de ponte du moustique sont créés par l’homme autour de sa maison.
Corps de texte

Le service de Lutte Anti-Vectorielle de l’ARS OI procède à des interventions dans  les zones autour des cas de dengue et de chikungunya signalés afin de :

  • Rechercher d'éventuels nouveaux cas et leur demander de consulter un médecin sans tarder.
  • Eliminer ou traiter toutes les situations de proliférations de moustiques (pots, soucoupes, déchets, ...).
  • Mettre en place des actions de traitement insecticides.
  • Informer les personnes rencontrées sur le risque de transmission de la dengue et du chikungunya et des moyens de s’en prémunir : éliminer les gîtes larvaires et se protéger contre les piqûres de moustiques.
  • Réaliser des captures pour identifier les espèces de moustiques impliquées dans la transmission du virus.

Pour toute information ou intervention du service de lutte anti-vectorielle de l’ARS, ce numéro est à votre disposition : 02 69 61 73 93

Se protéger, c'est protéger son entourage et éviter l’extension des maladies transmises par les moustiques sur le territoire.

Geste n°1 : « Je me protège des piqûres de moustique »

Le moyen le plus efficace pour se protéger des piqûres de moustique est de porter des vêtements à manches longues, d’appliquer des répulsifs cutanés et d’utiliser des moustiquaires pour dormir. Le moustique porteur de la dengue est actif le jour et principalement le matin et le soir.

Attention ! Si le moustique pique une personne malade, il devient contaminant et peut transmettre la maladie à une personne saine. C’est pourquoi les personnes souffrant de la dengue doivent tout particulièrement se protéger des piqûres de moustiques. 
 

Geste n°2 : « J’élimine l’eau stagnante »

Les moustiques se multiplient en pondant leurs œufs dans les récipients et objets contenant de l’eau. Pour lutter contre la prolifération des moustiques, il faut supprimer ces gîtes larvaires, ou les vider chaque semaine.
 

Geste n°3 : « Je consulte un médecin en cas de symptômes »

Les symptômes qui doivent conduire à consulter son médecin sont :

  • une forte fièvre
  • une sensation de grande fatigue.
  • des douleurs musculaires et/ou articulaires
  • des maux de tête

Chiffre clés Moustiques

Aller plus loin

Contact

Contenu

Pour toute information ou intervention du service de lutte anti-vectorielle de Mayotte, 
un numéro est à votre disposition : 

0269 61 73 93