Semaine du dépistage des infections au VIH, des Infections Sexuellement Transmissibles (IST) et du diabète

Communiqué de presse

Le dépistage est l’occasion pour chacun d’avoir une offre de prévention sur mesure, adaptée à sa situation et sa sexualité, pour réduire les risques de contracter une infection.

Dans le cadre de cette 3ème édition, Nariké M’sada, la PMI, et les associations du territoire, en partenariat avec l’ARS de Mayotte, se mobilisent du 29 novembre au 5 décembre pour favoriser le dépistage et prévenir les infections sexuellement transmissibles.  
 

A Mayotte, en 2019, ce sont 293 découvertes de séropositivité VIH/ million d'habitants et 164 découvertes de séropositivité VIH/ million d’habitants en 2020. Le nombre de TROD (test rapides d’orientation diagnostique) réalisés en 2020 pendant la semaine du dépistage était de 277, en augmentation par rapport à 2019. 58% étaient des femmes et 42% des hommes. Parmi les personnes ayant fait l’objet d’un TROD, la moitié n’avait jamais effectué de dépistage VIH. 

Pendant une semaine, Nariké Msada, Le CeGIDD (Centres Gratuits d’Information, de Dépistage et de Diagnostic), la PMI et Rediab Ylang se mobilisent. Des dépistages du VIH et du diabète seront réalisés tout au long de la semaine.

Des associations seront présentes autours des camions de dépistage afin de mener des actions de sensibilisation à la santé sexuelle. Tout le monde peut être porteur d’une IST sans s’en rendre compte ; il n’y a pas toujours de symptômes ou de signes extérieurs visibles.

Le dépistage permet de lever les doutes et de s’inscrire dans une démarche pérenne de prévention et de rappeler que l’utilisation du préservatif permet de se protéger contre la transmission du VIH et des infections sexuellement transmissibles. 

Quand se faire dépister ?  
 • A tout moment pour se rassurer et au moins une fois dans sa vie pour connaitre son statut • Après chaque prise de risque, c'est-à-dire après un rapport sexuel sans préservatif, avec un     partenaire dont on ne connait pas le statut. • Quand on a une relation stable et régulière avec le/la même partenaire et qu'on ne veut plus mettre de  préservatif. Les deux partenaires réalisent alors un dépistage. 

 Où se faire dépister : des lieux de dépistages gratuits et ouverts à tous toute l’année

• Au CEGIDD (centre gratuit d’information de dépistage et de diagnostic) du CHM à Mamoudzou (pour un       dépistage complet de toutes les IST)

• Auprès de l’association Narike M’Sada

• Auprès de tous les médecins et sages-femmes lors d’une consultation médicale (CHM, centres de  référence, PMI, cabinet libéral, maternités…) => dépistage à réaliser au laboratoire 

 Du 29 novembre au 5 décembre 2021 : des actions de sensibilisation et de dépistage des IST

• Un dispositif itinérant de sensibilisation et de dépistage du VIH-Sida, dans plusieurs communes de l’île  (caravane tour) :