Accidents domestiques

Père et fils - Vie courante
Chaque année des personnes sont reçues aux urgences suite à une chute du haut d’un arbre ou d'un accident de brûlure à la maison, selon une enquête permanente réalisée par la Cire Océan Indien (Santé publique France) sur les accidents de la vie courante.

Chutes du haut d'un arbre

  • Privilégier l’utilisation d’un attrape-fruit et éviter de grimper aux arbres.
  • Vérifier si l’arbre et le sol sont secs pour éviter les risques de glissades et de déséquilibre. 
  • Faire attention aux nids de guêpes dans les arbres.
  • Porter une tenue adaptée et des chaussures fermées.
  • Immobiliser l’escabeau ou l’échelle avec l’aide d’une tierce personne pour assurer sa stabilité et son maintien au sol.

Enfants et accidents domestiques

  • Le refus d’admettre le risque, ou d’envisager que son propre enfant puisse être victime d’un accident, explique en grande partie l’attitude adoptée trop souvent «cela n’arrive qu’aux autres». Des gestes simples permettent d’éliminer certaines sources de danger.
  • Prévoyez dès la naissance les situations à risques et éliminez certaines sources de dangers (prises électriques, produits ménagers).
  • Réaménagez votre environnement en tenant compte du développement psychomoteur de l’enfant.=
  • Explorez les dangers potentiels à hauteur de l’enfant.
  • Choisissez des produits conformes aux normes NF ou CE.
  • Appliquez des principes éducatifs mêlant subtilement «interdits» et «éducation».
  • Utilisez un langage simple. La règle d’or : expliquez et montrez.
  • Témoignez-lui votre confiance, encouragez-le et valorisez ses progrès.
  • Il vous imite : donnez-lui l’exemple !
  • Observez-le : certains sont plus téméraires que d’autres.
  • Ne vous affolez pas en cas d’accident, contactez immédiatement un service d’urgence.

Dans tous les cas, il faut prévenir une tierce personne de son intention de monter dans un arbre ou sur un toit. 

Source de la vidéo