Priorités en matière de développement de l’ETP

Article
Visuel
ETP
Compte tenu de l’épidémiologie des maladies chroniques à Mayotte, la priorité est donnée aux maladies métaboliques et vasculaires, tant en termes d’autorisation de programmes d’ETP que de financement.
Corps de texte

Par ailleurs, seront privilégiés les programmes développés en ambulatoire soit au sein de structures d’exercice coordonné soit par des opérateurs apportant les garanties nécessaires pour prendre en charge ou organiser une éducation thérapeutique de caractère populationnelle.

Les programmes autorisés en établissements de santé conservent tout leur sens, en particulier lorsqu’ils gèrent des pathologies rares, des situations requérant des compétences très spécialisées et des pathologies à faible incidence.

Aller plus loin

Mots clés